Aller au contenu principal
Nos certifications
e-AFAQ Formation professionnelle
AFNOR Certification
Membre de la Fédération de la Formation Professionnelle. France Certification Nationale.
France Compétences. Autorité nationale de financement et de régulation de la formation professionnelle et de l'apprentissage.

IFZ, opérateur de compétences dans les formations professionnelles en zoothérapie/médiation par l’animal.

Notre lettre d'infos

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir nos bulletins d'informations et magazines.

A la une

Nouveau

Le Catalogue de nos nouvelles formations en intra est en cours d'élaboration


"Grand manuel de la zoothérapie" Dernière parution livre Editions DUNOD

Bibliotheque
Nos publications

Le MAG'IFZ sur l'actualité sociale et santé est en ligne.

Les médias parlent de nous !

Press Books

François BEIGER a participé à des centaines de reportages écrits, TV, radio, sur ses activités, ses passions, sur le handicap et la zoothéraie aussi bien au Canada, en Grèce, au Liban qu'en France.

Nos partenariats

IFZ et Okivét ont signé un partenariat : Ensemble pour une médecine vétérinaire d'excellence et de proximité

IFZ est Membre de la Fédération de la Formation Professionnelle

L’opérateur de compétence du secteur privé de la santé

Nos formations peuvent être prises en charge par VIVEA depuis de nombreuses années

Fédération Régionale des Acteurs en Promotion de la Santé

Nos ouvrages

Nouveau !! Parution avril 2022

Le grand manuel de la zoothérapie. Quand l'animal est le médiateur ! Pour les professionnels de la santé, de l'action sociale, du médico-social, et du monde éducatif.
39 €


On connait toute la difficulté à entrer en contact avec des enfants fragilisés, handicapés ou marginalisés, aussi bien en milieu scolaire que pour des "cas sociaux" ou dans le domaine de la déficience mentale. Reconnaître et considérer l'animal comme un véritable partenaire, un médiateur, est une approche qu'il serait dommageable de négliger. C'est ce que j'explique dans ce livre, à travers mes recherches, mes travaux et mes propres expériences. 20 €


La médiation par l'animal est en plein développement professionnel en France. Elle est très recommandée en éducation spécialisée auprès de jeunes en grande difficulté sociale. 18 €


Autisme et Zoothérapie - Communication et apprentissages par médiation par l'animal - aux éditions DUNOD. 16 €


La zoothérapie par l'animal médiateur accompagne les personnes âgées dans un meilleur être. 19 €


Mon petit guide des animaux familiers, comment bien s'en occuper. Ce livre aborde la relation privilégiée que l'enfant entretient avec les animaux familiers. Les bienfaits que les animaux lui procurent dans son développement psychologique, psychomoteur et affectif. 13 €

Vous pouvez nous commander les livres directement par courriel :

  • L'Enfant et la Médiation Animale
  • Autisme et zoothérapie
  • Eduquer avec les animaux
  • Zoothérapie auprès des personnes âgées
  • Frais de port en sus pour 1 livre = 4,60 €
  • Frais de port en sus pour 2 livres = 5,10 €
Actualités

Vous souhaitez développer des ateliers de zoothérapie dans votre structure, vous avez besoin de conseils, nous vous proposons un audit sur place chez vous pour étudier la faisabilité de votre projet. Lire la suite.

Médiation par l'animal en établissements de soins

« Médiation par l'animal en établissement de soins »

Référence de la formation EHPAD13 - CPF RS5287

Formé professionnellement, il intervient auprès de personnes âgées avec des problèmes physique, sociale, mentale, en utilisant la médiation de l’animal médiateur en vue d'améliorer leur fonctionnement, de favoriser leur adaptation et de briser leur isolement. À cette fin, il apporte une pédagogie cognitive, de développer la dextérité perdue, de favoriser la détente et de créer une relation de confiance propice à les aider. Le zoothérapeute est le porteur du projet avec l’équipe qui l’entoure. Il est le fil conducteur et c’est sous sa responsabilité que le projet doit avancer. Le zoothérapeute veille à être attentif aux attitudes et comportements de la personne à l'égard de l'animal afin de l'aider à développer ses capacités physiques ou mentales de même qu'à s’extérioriser.

De nombreux établissements EHPAD développent des séances de zoothérapie.

Pour François BEIGER, Fondateur et Président de l’Institut Français de Zoothérapie, l’animal est un médiateur qui nous permet de travailler sur des objectifs thérapeutiques non médicamenteux très précis selon la pathologie du patient.

Les résidents aiment le contact avec l'animal, car il est un point d'ancrage. Les gestes de la vie quotidienne reviennent : caresser, brosser, nourrir et plus globalement prendre soin. Ces gestes permettent de conserver des repères et ils sont essentiels dans le maintien du lien avec la réalité.

L'animal est un confident, un compagnon de jeu ou de balades.

L'animal ne laisse personne indifférent : il intrigue, amuse, suscite l'émotion. Par sa simple présence, la petite boule de poils stimule et encourage.

Un lien affectif très fort se noue entre l'animal et le résident : une personne qui ne parle peu ou pas, s'exprimera plus facilement en présence de l'animal. L'impact affectif de l'animal peut faire revenir les mots. Ainsi, pour les résidents qui sont plus avancés dans la maladie, le rapport à l'animal peut être fabuleux, le mot se fait plus juste et le vocabulaire revient. Un moment très riche en émotions tant pour les soignés que les soignants. L'animal est alors une incroyable source de stimulation et de motivation.

Au-delà de l'expérience sensorielle, c'est une nouvelle communication, non verbale, qui se met en place. Le lien entre soignants et soignés se renforce. La communication passe alors surtout par le geste et le regard.

Pour les résidents, le contact animalier permet de travailler la motricité sans même s'en rendre compte. L'animal sollicite également la mémoire, le sens de l'observation, il renforce le sentiment d'identité et incite à aller vers l'autre, à engager le dialogue et à s'intégrer au groupe. C'est un véritable partenaire de soin.

Dans les unités protégées, le contact avec l'animal permet de réduire les angoisses et a un effet apaisant. La littérature scientifique (Etude de Kongable, The effects of pet therapy on social behavior of institutionalized Alzheimer's clients) reconnaît, au contact de l'animal, un mieux être physique et psychologique et une augmentation du nombre de comportements sociaux appropriés chez les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer.

De manière générale, l'estime de soi augmente en présence de l'animal. L'animal apporte un véritable bien-être émotionnel et participe à l'adaptation à la résidence médicalisée, à l'expression personnelle et à la stimulation des fonctions cognitives et sensorielles.

Le secteur du bien-être pour les personnes âgées

Selon les chiffres du Ministère des Solidarités et de la Santé, en France, plus de 15 millions de personnes sont âgées de plus de 60 ans et le chiffre devrait grimper à plus de 20 millions en 2030. Le marché des seniors, ou « Silver économie », a fortement évolué ces dernières décennies et ne va cesser de se transformer. Les plus de 50 ans représentent désormais plus de 50 s dépenses d’alimentation, d’équipements, de loisirs et près de 60 s dépenses de santé. Les acteurs se doivent d’imaginer de nouveaux produits et services pour répondre aux besoins de la population vieillissante.

En 2018, il n’y a pas un senior type mais plusieurs catégories de seniors. Que l’on s’explique, il existe différentes générations : les jeunes seniors ou « génération X », âgés de 55 à 65 ans, sensibles à la société de consommation ; les « baby-boomers », âgés de 65 à 75 ans, une génération de nature optimiste et marquée par l’idée que tout est possible ; et enfin la génération T, ou génération « silencieuse », de plus de 75 ans, davantage marquée par la guerre et moins sensible aux nouvelles technologies.

Ces différentes catégories de seniors n’ont pas les mêmes aspirations, les mêmes besoins, ni même les mêmes revenus. Il est important d’en prendre conscience. Les « nouveaux seniors » sont en bonne santé, travaillent encore pour la plupart, bénéficient d’un certain pouvoir d’achat non pas uniquement dédié au maintien de leur autonomie. Une étude de Mc Kinsey explique d’ailleurs que 60 la hausse de consommation que nous connaîtrons d’ici 2030 va être générée par les personnes âgées de 60 ans et plus.

La donne a changé, la majorité des personnes âgées vieillissent maintenant dans de bonnes conditions et l’âge moyen de perte d’autonomie est de 83 ans. Seuls 8s plus de 60 ans sont dépendants, toujours d’après le Ministère des Solidarités et de la santé.

Référence de la formation - HEPAD13- CODE CPF : RS5287

Dates et tarifs

Cette formation se déroule sur deux modules pour un total de 10 jours jours pour un total de 76h.

Travaux pratiques sur des cas concrets et sur différentes pathologies

Horaires des modules

  • Du lundi au jeudi 9h00 – 12h00 / 13h00 – 18h00
  • Vendredi 9h00 - 15h00

Personnes concernées

Cette formation s’adresse aux professionnels du secteur EHPAD, maisons de retraite, soin palliatif, établissement de longue durée, mais également les professionnels installés en libéral, soin à domicile..

Objectif de la formation

Cette formation vous permet d’accéder à la mise en place et à la pratique de la médiation animale professionnelle dans le secteur des personnes âgées, notamment auprès des personnes atteintes de démences dégénératives de type Alzheimer, démences vasculaires et démences mixtes. Comment interpréter et déchiffrer les facultés de la médiation animale envers ces personnes. Comment monter un projet et le développer. Poser des objectifs, travailler avec des échelles d’évaluation…

Nature et caractéristique de l’action de formation

L’action de formation entre dans la catégorie des actions de promotion professionnelle prévue par l’article L.6353-3-4 du code du Travail. Cette formation peut également entrer dans le cadre de la loi du 11 février 2005 art. 79. Elle a pour objectif de permettre à des professionnels du secteur social ou du secteur de la santé d’acquérir une qualification plus élevée et de participer au développement de leurs compétences.

Règlement intérieur
Chaque stagiaire, dès son inscription enregistrée, recevra le règlement intérieur d’IFZ dont il devra prendre connaissance.

Secret professionnel
Chaque stagiaire sera tenu par le secret professionnel concernant toutes les informations et dossiers des patients dont il pourrait prendre connaissance.

Moyens pédagogiques et techniques
Cahier pédagogique, exemple de séances de travail, grilles d’observation et d’évaluation, exemple de convention, rapports, synthèses, échelles de travail par objectifs où la médiation animale peut se développer.

Procédure d’évaluation des acquis permettant d’apprécier les résultats de l’action de formation

L’appréciation des résultats se fait à travers l’organisation d’une séance de médiation animale avec : définition du public, définition d’objectifs adaptés, moyens mis en œuvre et l’explication des outils utilisés. Le stagiaire, en charge de sa séance devra, par un écrit :

  • Définir la problématique de son public, les pathologies rencontrées
  • Définir un cadre de fonctionnement
  • Définir les besoins de son public et les réponses apportées
  • Définir les objectifs à courts termes et moyens termes
  • Argumenter les intérêts de la prise en charge du patient
  • Définir sa place d’encadrant
  • Définir le rôle de l’animal médiateur dans la prise en charge
  • Expliquer les outils et les échelles d’observation mis en place pour atteindre ces objectifs

Cet écrit permet de déterminer si le stagiaire a acquis les connaissances et les gestes professionnels dont la maîtrise constitue l’objectif initial de l’action.

Sanction de la formation

A la fin de votre formation vous aurez 4 mois pour rédiger votre mémoire de fin d’étude pour l'obtention de la Certification Médiation par l'animal en établissements de soins. Lors de votre formation M. BEIGER vous expliquera le montage de votre mémoire

Contenu de la formation

Qu’est ce que la médiation par l’animal ? Sa définition

Le participant apprend à connaître toutes les données de la médiation animale et sa multitude de programmes et d’ateliers pour les personnes âgées. Il étudie les capacités de l'animal vis à vis de l'être humain. Il apprend les différentes méthodes à utiliser avec l'animal.

Travail autour de la triangulation mise en place entre le patient, l’animal et l’intervenant en médiation animale.

Le rôle social de l’animal dans notre société humaine

Étude du comportement et de la relation avec l’animal. Quelle approche doit-on avoir avec l’animal pour une bonne pratique de la médiation animale.

Type de travail que l’on peut développer, comment connaître son animal, comment développer une complicité avec son animal…

Rapport d'humanisation…

Le chien :

Comment éduquer son chien médiateur. < Initiation>

Le chien médiateur anxiolytique :

Le jeu, la communication, le chien formidable médiateur pour pallier les troubles de la communication….

Le vétérinaire, son rôle

Le suivi du vétérinaire, son implication dans les programmes et ateliers de zoothérapie… Les principales maladies des animaux.

Le cochon d’inde, le lapin

Le chat

Son rôle dans la médiation par l’animal

La communication, partenaire important dans la médiation animale

Les modes de communication chez le chien sont diverses : visuel, olfactif, sonore et tactile.

La triangulation passage obligatoire pour une pratique professionnelle. Le transitionnel.

Les pathologies rencontrées et comment les travailler avec son animal médiateur

Savoir poser des objectifs professionnels

Caractéristiques de ces maladies démentielles

Manifestations et évolution des troubles

Mémoire

Langage

Praxie

Agnosie

Troubles intellectuels

Dépression

Anxiété

Trouble du comportement

Comment et par quel moyen stimuler la personne en démence de type Alzheimer ou autres démences avec un chien médiateur.

JEU DE RÔLE Mise en place des séances et rythme au sein d’un EHPAD ou établissement de longue durée

Disposition à prendre

Hygiène

Mise en place grilles d’observation, rapports, synthèses, séances d’observation, relation avec la famille, l’EHPAD et les différents référents.

On aborde la connaissance des différentes problématiques, les qualités personnelles et les valeurs que chaque intervenant doit posséder pour aborder les patients.

JEU DE RÔLE Travaux pratiques sur des cas concrets, jeux de rôle. La mise en place des ateliers, la durée d’un atelier et son fonctionnement

Discussions et participation active des stagiaires à partir d'études de cas.

Formateur François

Comment monter un projet et le développer. Financement, subvention, budget :

Ce cours est extrêmement important. Le participant apprendra à rédiger et à présenter son projet. Élaborer un budget prévisionnel. Connaître les subventions possibles et les financements.

Apprendre tous les paliers administratifs, etc.

Présenter le syndicat – sa Charte – son intérêt – les salons auxquels IFZ participe – la place du membre au salon. Qu’est-ce qu’un CAZ

IFZ

N'hésitez pas à nous demander le dossier complet sur cette formation.