Formation de zoothérapeute en trois secteurs

Le métier de Zoothérapeute. NIVEAU 7
Formé professionnellement, il intervient auprès de gens ayant des difficultés d'ordre psychologique, physique, sociale, mentale, en utilisant la médiation de l’animal médiateur en vue d'améliorer leur fonctionnement, de favoriser leur adaptation et de briser leur isolement. À cette fin, il apporte une pédagogie cognitive, de développer la dextérité perdue, de favoriser la détente et de créer une relation de confiance propice à les aider. Le zoothérapeute est le porteur du projet avec l’équipe qui l’entoure. Il est le fil conducteur et c’est sous sa responsabilité que le projet doit avancer. Le zoothérapeute veille à être attentif aux attitudes et comportements de la personne à l'égard de l'animal afin de l'aider à développer ses capacités physiques ou mentales de même qu'à s’extérioriser.


Pour François BEIGER, Fondateur et Président de l’Institut Français de Zoothérapie, l’animal est un médiateur qui nous permet de travailler sur des objectifs thérapeutiques non médicamenteux très précis selon la pathologie du patient. Dans le cas d’un enfant ou d’un ado avec des troubles du comportement, problèmes sociaux, délinquance juvénile, le zoothérapeute en médiation par l’animal travaillera auprès des jeunes en MECS (Maison d’enfants à Caractère social), en ITEP (Institut thérapeutique éducatif et pédagogique), en CEF (Centre éducatif fermé), CER (centre éducatif renforcé). On va les responsabiliser en donnant un sens positif dans l’implication d’un projet. Exemple en les responsabilisant envers l’animal médiateur. En leur faisant comprendre qu’ils en sont capables. Cela peut aussi les aider à se revaloriser lorsqu’ils manquent d’estime de soi. L’animal médiateur a un rôle d’interlocuteur positif, de valorisation, d’encouragement. Pour cela il est également important que le zoothérapeute en médiation par l’animal soit inventif, créatif…
Une autre approche éducative par la médiation d'un animal pour ces enfants.

La médiation par l’animal est donc une technique qui permet de créer des liens dans une relation triadique (zoothérapeute, patient, animal). Le métier de zoothérapeute en médiation par l’animal est de plus en plus recherché par le nombre croissant de personne en situation de handicap intellectuel, de jeunes en difficultés sociales, mais également dans les services psychiatriques.
Les besoins de médiation par l’animal se multiplient en France d’où la nécessité de créer ce métier « zoothérapeute » en médiation par l’animal.

La mise à contribution d’animaux familiers mais éduqué spécialement pour aider l’humain se trouvant dans des situations de difficultés diverses, a des origines très anciennes, mais elle a été théorisée en 1962 par le Dr Boris Levinson, professeur de psychologie dans l’État de New York. Alors qu’il recevait en consultation un enfant autiste, il avait oublié de faire sortir son chien. L’enfant, emmuré dans le silence, s’est mis à communiquer avec lui. À partir de là, il effectuera ses consultations en sa présence. S’appuyant sur Freud, qui considérait que les névroses puisaient leur source dans la nature de l’humain. Il explique ce que peut être une « psychothérapie infantile orientée par l’animal », ce dernier servant de « catalyseur ».

Dans les années 1970, un couple de psychiatres américains, Samuel et Élisabeth CORSON, étend la pratique aux adolescents et aux adultes, et introduit pour la première fois des animaux dans les hôpitaux psychiatriques. La « thérapie facilitée par l’animal » ou « avec la médiation de l’animal » est vite devenue une pratique courante outre-Atlantique. Mais elle n’a été introduite que depuis quelques années en France, sous l’impulsion notamment de Monsieur BEIGER Fondateur de l’Institut Français de Zoothérapie.

Référence de la formation : F12 -
Dates et coût pour les sessions automne 2020 cliquez ici

L’équipe pédagogique.

François BEIGER : Fondateur de l’Institut - Zoothérapeute, psychanalyste en médiation par l’animal, éthologiste.
Gaëlle DIBOU : Psychologue clinicienne-zoothérapeute
Amélie MASTROTOTARO : Orthophoniste-zoothérapeute
Isabelle ROBERT : Intervenante professionnelle en médiation par l’animal en EHPAD
Cécile BORDET : Intervenante professionnelle en médiation par l’animal spécialisée avec les ânes
Marie PAWLAK : : Médiation thérapeutique avec les chevaux
André SCUDELER : Sciences de l’éducation « École du chien Médiateur »
Véronique BUOT : Communication – relation
Marine FAUCON : Ergothérapeute
Victoria SULE : Educatrice PJJ - zoothérapeute

Objectif de la formation.

Cette formation permet au stagiaire d’avoir un aperçu de la médiation par l’animal sur trois domaines
Personnes âfées - situation de handicap intellectuel - Inadaptation sociale

Nature et caractéristique de l’action de formation :

L’action de formation entre dans la catégorie des actions de promotion professionnelle prévue par l’article L.6353-3-4 du code du Travail. Cette formation peut également entrer dans le cadre de la loi du 11 février 2005 art. 79. Elle a pour objectif de permettre à des personnes d’acquérir une qualification et de participer au développement de leurs compétences.

Règlement intérieur :

Chaque stagiaire, dès son inscription enregistrée, recevra le règlement intérieur d’IFZ dont il devra prendre connaissance.

Secret professionnel.

Chaque stagiaire sera tenu par le secret professionnel concernant toutes les informations et dossiers des patients dont il pourrait prendre connaissance.

Moyens pédagogiques et techniques :

Cahier pédagogique, exemple de séances de travail, grilles d’observation et d’évaluation, exemple de convention, rapports, synthèses, échelles de travail par des objectifs dans les différents domaines où la médiation animale peut se développer.


Procédure d’évaluation des acquis permettant d’apprécier les résultats de l’action de formation :
L’appréciation des résultats se fait à travers l’organisation d’une séance de médiation animale avec : définition du public, définition d’objectifs adaptés, moyens mis en œuvre et l’explication des outils utilisés. Le stagiaire, en charge de sa séance devra, par un écrit :

  • Définir la problématique de son public. Les pathologies rencontrées.
  • Définir un cadre de fonctionnement.
  • Définir les besoins de son public et les réponses apportées.
  • Définir les objectifs à courts termes et moyens termes.
  • Définir le rôle de l’animal médiateur dans la prise en charge
  • Expliquer les outils et les échelles d’observation mis en place pour atteindre ces objectifs.

Cet écrit permet de déterminer si le stagiaire a acquis les connaissances et les gestes professionnels dont la maîtrise constitue l’objectif initial de l’action.

Sanction de la formation : A la fin de votre formation vous aurez six mois pour rédiger votre mémoire de fin d’étude. Ce mémoire sera visionné par le Jury composé de cinq professionnels puis un entretien oral avec le Directeur d’IFZ.

Contenu de la formation

Définition de la zoothérapie et la médiation par l’animal

Le participant apprend à connaître toutes les données de la médiation par l’animal et sa multitude de programmes et d’ateliers pour les personnes âgées. Il étudie les capacités de l'animal vis à vis de l'être humain. Il apprend les différentes méthodes à utiliser avec l'animal.

Travail autour de la triangulation mise en place entre le patient, l’animal et l’intervenant en médiation animale.

Le rôle social de l’animal dans notre société humaine

Étude du comportement et de la relation avec l’animal. Quelle approche doit-on avoir avec l’animal pour une bonne pratique de la médiation animale.

Type de travail que l’on peut développer, comment connaître son animal, comment développer une complicité avec son animal…

Rapport dominant dominé.

Rapport d'humanisation…

Le chien :

L'éthologie canine et l'éducation des chiens médiateurs. Comment éduquer son chien médiateur.
< Initiation.
< Socialisation.
< Responsabilisation.
< Mise en situation. Son utilité et sa place dans la médiation…

Le chien médiateur anxiolytique :

Le jeu, la communication, le chien formidable médiateur pour pallier les troubles de la communication….

Le vétérinaire, son rôle

Le suivi du vétérinaire, son implication dans les programmes et ateliers de zoothérapie… Les principales maladies des animaux.

Les autres animaux médiateurs.

Le choix est extrêmement important. Le participant apprendra comment définir la thérapie, le choix de l’animal, et le lieu de la thérapie. La psychologie animale et l’analyse relationnelle entre l’animal et l’humain…

La méthode de « Communication et éducation progressive par médiation animal. » Ateliers de médiation par le jeu. Le transitionnel, l’animal miroir. Quel animal choisir, quelle approche, quel atelier pratiquer, etc.

L’âne :

Son histoire, anatomie, éthologie, soin, éducation, langage, nourriture,

Le débourrage de l’âne,

Son utilité et sa place dans la zoothérapie…

Le poney

Anatomie, éthologie, soin, éducation, langage,

Le cheval miroir

Le débourrage du poney, l’atteler, le monter…

Son utilité et sa place en médiation.

Travail autour du de l’équidé pour des personnes en situation de handicap mental.

Les rongeurs.

Anatomie, soin, éducation, langage, nourriture…

Leur utilité et leur place…

La triangulation passage obligatoire pour une pratique professionnelle.

L’animal transitionnel.

Les rôles de chaque professionnel entourant le sujet.

On aborde la connaissance des différentes problématiques, les qualités personnelles et les valeurs que chaque intervenant doit posséder pour aborder les patients.

L’analyse, le décodage, les protocoles de travail…

Secteur de la personne âgée

Les pathologies rencontrées et comment les travailler avec son animal médiateur

Savoir poser des objectifs

Caractéristiques de ces maladies démentielles

Manifestations et évolution des troubles

Mémoire

Langage

Praxie

Agnosie

Troubles intellectuels

Dépression

Anxiété

Trouble du comportement

Comment et par quel moyen stimuler la personne en démence de type Alzheimer avec un chien médiateur.

Hygiène

Secteurs des personnes en situation de déficience mentale

Travail sur la relation

Projet personnalisé

Relation avec la famille

Intervenir auprès d’une personne polyhandicapée

Quelle approche, quel regard, quel animal…

Les accessoires utiles en zoothérapie

Travail sur des cas concrets.

Secteur de l’adolescent et les troubles du comportement

Troubles du comportement - Enfant en danger
Dans ce cours on distinguera déjà les différents cas de difficultés. Trouble de comportement, réinsertion sociale, inadaptation sociale, etc. Le participant sera familiarisé pour chaque cas et là encore, quels animaux, quels jeux, quelle méthode, quel regard … faire parler l’animal à travers des exemples, etc.

  • La relation à l’autre. Travail sur des cas concrets.
    Relation avec les parents, les instituts et les différents référents. On aborde la connaissance des différentes problématiques, les qualités personnelles. Utilisation de certains jeux
  • Le mémoire, votre projet. Son contenu, comment le structurer, le mettre en valeur. Son utilité. Les mots qu’il faut éviter et ceux qu’il faut employer. A qui il s’adresse. Sa présentation.
  • L’administratif. Comment monter un projet et le développer. Financement, subvention, budget :
    Ce cours est extrêmement important. Le participant apprendra à rédiger et à présenter son projet. Élaborer un budget prévisionnel.
  • Connaître les subventions possibles et les financements.
  • Apprendre tous les paliers administratifs. Le rôle des pouvoirs publics. Les différentes administrations pour son projet.
  • Notre suivi au-delà de la formation
  • Comment se faire connaître

Demandez le dossier complet pour cette formation Cliquez ici